Saint-Henri-de-Lévis, Chaudière-Appalaches, Qc

Biographie

La pratique de Normand Legault recoupe plusieurs champs d’action : la musique, la danse (câll et gigue), la recherche ethnographique, l’enseignement, l’animation et la gestion de projets culturels. Elle s’est professionnalisée au début des années 1970 alors qu’il se passionnait déjà pour la musique et la danse traditionnelles. Il a entrepris ses premières collectes au Saguenay, auprès de porteurs de traditions qui avaient en mémoire un bagage surprenant.

Cardeuses, brandy frotté, gigue simple, contredanses, capitaine trompeur, coupé par 6, danse du soleil, pont de l’ombre : il y avait là tout un patrimoine musical et dansé qui se déclinait dans toutes ses variantes. Cette plongée dans la culture populaire a orienté ses études, qui ont lancé ses collectes partout au Québec.

Tout ce répertoire a nourri sa démarche de diffusion et de transmission à travers les veillées de danses et différentes activités culturelles. Cela lui a permis de relancer la pratique de ces danses vers un public neuf.

En parallèle, sa pratique s’est développée par l’enseignement de la gigue, de la danse et l’animation de veillées. Ce qui a dirigé sa démarche vers un engagement dans la transmission du répertoire traditionnel.

Vidéos

Prestation au Washington Irish Folk Festival 1994

La brigade trad. du Machin Club

En duo avec Pierre Chartrand, Veillée des Chauffeurs à pied